Quel est l’âge idéal pour la crèche ?

L’entrée en crèche est conditionnée par des normes légales. Néanmoins, existe-t-il un âge idéal pour inscrire votre enfant en crèche ? Entre la théorie et la réalité, découvrez nos conseils !

Âge d’entrée en crèche : la théorie

Légalement, l’intégration en crèche est possible à compter des 10 semaines de votre enfant, soit immédiatement après votre congé maternité. Votre enfant doit également être à jour au regard des vaccinations obligatoires afin d’intégrer tout mode de garde collectif (sauf si contre-indication attestée par un certificat médical).

D’après les spécialistes, il n’y a pas vraiment d’âge idéal pour entrer en crèche collective ou micro-crèche. Certains spécialistes recommandent une intégration entre 3 et 4 mois, d’autres à partir entre 15 et 18 mois, moment où votre enfant a le plus besoin d’interagir avec d’autres enfants de son âge.

Selon Miriam RASSE, psychologue en crèches et directrice de l’association Pikler-Loczy France : « la collectivité n’est pas un besoin d’un enfant, mais un choix ou une nécessité pour les parents ». En effet, la psychologue explique qu’un nourrisson n’a pas assez de maturité psychologique pour vivre en dehors de son environnement familial. La tâche principale d’un enfant est de construire sa propre personnalité, et non pas forcément de se focaliser sur les autres. D’après Miriam RASSE, il est important de se rappeler qu’à la naissance, l’enfant ne se rend pas compte qu’il est une autre personne. C’est seulement vers les 8 mois, que l’enfant commence à comprendre que lui et sa mère ne forment pas un tout, on parle alors de l’angoisse de la séparation.

Formatrice professionnelle de la petite enfance et ancienne directrice de crèche, Laurence RAMEAU a un regard radicalement différent : « cela ne sert à rien d’attendre la fin de l’angoisse du huitième mois pour commencer la vie en collectivité, celle-ci s’exprimant différemment chez chaque enfant. Il n’y a pas d’âge idéal pour commencer la crèche ». Selon la formatrice, l’idéal est plutôt d’attendre que les parents soient prêts. En effet, il n’est pas toujours évident, pour de jeunes parents, de laisser leur bébé de trois mois à une personne tierce.

 

Âge d’entrée en crèche : la réalité

Lorsque vous abordez le sujet du projet de garde avec vos proches, qu’il s’agisse d’amis ou de membres de la famille, vous allez, sans doute, obtenir une multitude d’avis différents à propos de la meilleure solution pour garder votre enfant. Entre la crèche collective, la micro-crèche, la nounou à domicile ou encore l’assistante maternelle, chacun a ses propres convictions et fait ses propres choix. Lorsqu’il s’agit de définir quel âge est idéal pour faire son entrée en crèche, c’est-à-dire effectuer la séparation entre l’enfant et les parents, là encore, chacun a un avis d’expert…

Toutefois, il n’y a pas une seule bonne réponse et il n’existe pas de réponse parfaite selon l’âge de l’enfant ! En réalité, tout dépend de l’état d’esprit des parents et de leur préparation à cette séparation.

Même si l’âge idéal pour entrer en crèche n’existe pas, il y a tout de même un consensus sur la notion d’angoisse de la séparation, période très difficile pour certains enfants. L’angoisse de la séparation fait référence à une période indissociable du développement de l’enfant, survenant vers l’âge de 8 mois, généralement jugée comme « période à éviter » pour commencer une garde ailleurs qu’à la maison. En effet, c’est à partir de ce moment, que vos enfants commencent à réaliser qu’ils sont une personne à part entière et distingue les personnes de leur entourage des personnes étrangères. Désormais, l’habitude de votre enfant à sourire, même aux inconnus, n’est plus systématique. Votre enfant aura tendance à pleurer lorsqu’il se rend compte de votre absence et à s’agiter quand il découvre un nouvel environnement.

Cependant, rejoindre une crèche n’est pas totalement impossible mais nécessite indéniablement un accompagnement important par les équipes en crèche.

Quel que soit l’âge de votre enfant au moment d’intégrer la crèche, une période d’adaptation vous sera imposée à l’arrivée. D’ailleurs, cette étape incontournable est proposée autant en crèches et en micro-crèches qu’en garde individuelle, comme l’assistante maternelle ou la nounou (garde à domicile). L’adaptation en crèche est une période de transition, qui permet à votre enfant de découvrir son nouvel environnement, et à vous, parents, d’échanger avec l’équipe qui s’occupera de votre enfant. Votre enfant va donc prendre de nouveaux repères et faire confiance à des personnes en dehors de son cercle familial. A ce moment précis, une discussion approfondie avec l’équipe de crèche est importante pour préparer la première transition. Généralement, la période d’adaptation varie de 3 jours à 2 semaines.

 

La crèche, jusqu’à quel âge ?

L’accueil en crèche n’est pas possible après les 3 ans révolus de l’enfant. Néanmoins, il est tout à fait possible de demander une dérogation pour poursuivre l’accueil d’un enfant porteur d’un handicap, au-delà de ses 3 ans, afin de permettre une meilleure intégration à l’école maternelle. Dans cette situation, l’accueil peut être prolongé jusqu’au 6 ans de votre enfant.

 

Les conseils de Crèche Adorée

Crèche Adorée vous propose de découvrir l’univers des crèches privées, mode de garde le plus adapté aux parents salariés. En effet, la crèche et la micro-crèche privée ont été conçues dans le but de concilier un équilibre entre vie personnelle et vie professionnelle.

Avec Crèche Adorée, vous bénéficiez des conseils d’un expert petite enfance totalement indépendant. Notre accompagnement est totalement gratuit. Ces échanges vous permettront de répondre à vos questions et d’en apprendre plus sur les différentes structures (projet pédagogique, éducatif, taux d’encadrement, mode de fonctionnement…).

Les crèches et micro-crèches sélectionnées par notre réseau sont animées par des professionnels de la petite enfance, à l’écoute et plaçant la famille au centre du projet pédagogique.

D’après nos experts, il n’y a donc pas d’âge idéal pour entrer en crèche. Chaque enfant évolue à un rythme différent et chaque parent vit la parentalité à sa façon. L’essentiel étant toujours de trouver le meilleur équilibre pour de mieux concilier la vie familiale avec la vie professionnelle. 

L’âge d’entrée en crèche n’est donc pas crucial. Le plus important est l’accompagnement de l’EAJE (crèche ou micro-crèche) et des parents. En tant que mère et père, vous avez un rôle central à jouer. L’enfance est une étape clé de notre vie, nécessitant des repères et l’accompagnement de professionnels.

 

Quand faire l’inscription en crèche ?

En fonction du type de crèche, l’inscription en crèche ne va pas suivre le même timing des dépôts de dossier pour les demandes de place en crèche. Quel que soit le type de crèche choisi, nous vous recommandons de vous renseigner dès votre troisième mois de grossesse. Cela vous permettra de disposer de toutes les informations nécessaires.

En crèche privée, vous pouvez faire votre inscription à tout moment et les admissions sont possibles toute l’année.

Pour ce qui concerne la crèche publique, les dépôts de dossier d’inscription sont généralement possibles à compter du 6ème mois de grossesse. Dans certaines communes, les inscriptions sont ouvertes dès le 4ème mois de grossesse.

Pin It on Pinterest

Share This