Comment trouver son mode de garde ? | Crèche Adorée

Trouver le mode de garde qui s’adapte aux besoins de l’enfant et des parents peut être un véritable casse-tête. Crèche Adorée est là pour vous conseiller et vous accompagner dans vos recherches.

Avant même de vous lancer dans votre phase de recherches, il est important de réfléchir à certains points :

– Tout d’abord il est essentiel d’avoir une idée sur la date de retour au travail pour la maman. Savoir si le projet est de retourner travailler dès la fin du congé maternité ou si vous envisagez une autre solution.

La date de retour au travail du papa est également un point important à prendre en compte. En effet, depuis juillet 2021, la durée du congé paternité a été augmenté de 2 semaines et est donc de 28 jours, dont 7 obligatoires. Ainsi cette durée correspond-elle au nombre de jours que vous souhaitez prendre ou pensez-vous à prolonger ce congé ? Il est parfaitement possible de prendre un congé parental pour l’un des deux parents et de nos jours, de nombreux papas se lancent dans cette aventure !

– Ensuite, définir la fréquence de garde est aussi un point à aborder avant de réfléchir à votre mode d’accueil. Savoir si vous souhaitez plutôt faire garder votre bébé à temps plein (c’est-à-dire 5 jours par semaine), ou bien seulement ponctuellement selon votre organisation familiale (votre rythme de travail, la proximité des grands-parents s’ils souhaitent prendre le relai quelques jours par semaines…).

Mode de garde collectif ou individuel ? Chaque mode de garde présente ses avantages, il n’y a pas de mauvais choix, il ne dépend que de vous et de votre enfant. Si vous préférez que votre enfant soit gardé en collectivité au sein d’une crèche ou d’une Micro-Crèche, ou si vous souhaitez un modèle plus individualiste par une assistante maternelle ou une garde à domicile de type nounou. L’essentiel est de trouver un mode de garde dans lequel tout le monde se sentira à l’aise.

– Pour finir le choix du projet pédagogique que vous souhaitez pour votre enfant est aussi un critère à prendre en compte. Réfléchir vers quel type de pédagogie vous souhaitez vous tourner inclue sur votre choix de mode de garde.

Il est maintenant temps de faire appel à Crèche Adorée ! Notre équipe d’experts vous conseille dans vos choix et notre réseau indépendant permet de vous proposer des structures sans orientation économique.

Les différents modes de garde

La crèche collective

Une crèche collective est une structure d’accueil destinée aux enfants qui ont entre deux mois et demi à 3 ans et qui propose aux familles un mode de garde quotidien et tout au long de la journée. Une crèche de ce type accueille en général entre 18 et 60 enfants, sur des amplitudes horaires assez larges et qui s’adaptent aux horaires de travail des parents (de 7h30 à 19h00)

Les crèches collectives sont ouvertes tout au long de l’année hormis pendant quelques semaines lors du mois d’août ainsi que lors des vacances de Noël.

Ce genre de structure favorisent grandement l’éveil des enfants car elles leurs permettent d’évoluer entre eux dans un milieu favorable à la socialisation et à la préparation à l’entrée à l’école en leur permettant de s’éveiller et de jouer ensemble. Par ailleurs, les activités que proposent ces structures sont variés et adaptées aux différents âges des enfants, ce qui permet de faciliter la prise de confiance et l’attachement des enfants.

Le prix d’une place en crèche varie généralement entre 0,15€/h et 3,57€/h (sauf à Paris où le prix peut grimper jusqu’à 4,38€/h). Cependant, les tarifs des crèches collectives sont encadrés par la CAF selon un barème national. Le montant varie en fonction des revenus et de la situation familiale. À noter également qu’en crèches, les couches, le lait et les repas sont inclus dans le prix.

Il existe plusieurs types de crèches collectives. On retrouve, en effet, des crèches publiques et municipales, des crèches privées, des crèches associatives, familiales, d’entreprises, multi-accueil ou encore des haltes-garderies. Pour en savoir plus sur ces différents types de crèches collectives, vous pouvez vous référer à notre article sur les crèches collectives.

La micro-crèche

La micro-crèche désigne un mode de garde plus cocooning, car ces structures peuvent accueillir au maximum 12 enfants. L’âge requis est le même que dans une crèche classique : entre 2 mois et demi à 3 ans. La principale spécificité des micro-crèches est donc uniquement la capacité d’accueil.

En raison du nombre d’enfants restreint, il n’y a pas de section par tranche d’âge en micro-crèches. Ces structures ne possèdent, en général, qu’un seul espace d’éveil et de jeux qui est donc commun à tous les enfants.

Les horaires des micro-crèches s’adaptent généralement bien aux horaires de travail des parents. En général, ces structures ouvrent à 7h et ferment à 19h. Certaines Micro-crèches proposent des amplitudes plus larges comme par exemple de 5h jusqu’à 22h30 (il s’agit généralement de structures hospitalières ou aéroportuaires).

À l’inverse des crèches collectives, les micro-crèches fixent elles-mêmes leur prix. C’est tout simplement le gestionnaire qui détermine les tarifs de sa structure. Les prix dépendent généralement de la ville où se trouve la structure en raison notamment du prix des loyers.
La CAF intervient également dans le financement des micro-crèches. Tous les parents peuvent en bénéficier et pour les Micro-crèches, cette aide s’appelle le CMG Micro-Crèche (Complément de libre choix du Mode de Garde Micro-crèche). Le montant de cette aide est déterminé selon un barème national en fonction de vos revenus et de votre situation familiale. Pour bénéficier de cette aide, les parents doivent inscrire au minimum 16h par mois leur enfants dans la micro-crèche.

Pour plus d’informations, vous pouvez lire notre article sur les micro-crèches.

L’assistante maternelle

Elle est chargée de garder votre enfant et de veiller à son éveil optimal. L’assistante maternelle a son petit coté « comme à la maison » et garde votre enfant à son domicile. Le logement se doit d‘être parfaitement conforme aux normes d’hygiène et de sécurité en vigueur. Pour cela, la Protection Maternelle et Infantile (PMI) effectue régulièrement des contrôles, notamment pour l’obtention de l’agrément. De plus, les assistantes maternelles sont assurées pour la garde d’enfants.

Le coût d’une assistante maternelle varie énormément d’une ville à l’autre. Le taux horaire d’une assistante maternelle est en moyenne de 3,50€/h par enfant. En revanche, il est nécessaire d’ajouter à cette somme des frais de repas, des indemnités kilométriques selon les déplacements à effectuer avec l’enfant ainsi que les congés payés et les jours fériés (au cas où le contrat dure plus de 3 mois). Les parents peuvent percevoir le Complément du Libre choix de Mode de Garde Assistante maternelle (CMG) différent de celui des micro-crèches.

Au niveau des horaires d’accueil, c’est encore une fois chaque assistante maternelle qui les définit à sa manière. La majorité d’entre elles s’adaptent bien aux horaires de travail des familles. Mais en revanche, si l’assistante maternelle est malade, les parents doivent trouver une solution d’accueil d’urgence.

Pour finir, concernant l’éveil de l’enfant, l’assistante maternelle emmène généralement les enfants au parc, ou bien à la médiathèque afin de retrouver d’autres assistantes maternelles. L’avantage de ce mode de garde est ainsi essentiellement pour les premiers mois, quand le petit bébé a besoin de plus de maternage et d’un environnement plus calme et serein. L’enfant ne sera pas consolé de la même façon chez une assistante maternelle que dans une crèche. Certains enfants ont besoin d’être câlinés et souvent portés dans les bras, tout comme d’autres préfèrent des copains ou copines pour jouer.

La nounou

La principale différence d’une nounou avec l’assistante maternelle est le lieu de garde. La nounou va venir garder votre petit chez vous. C’est elle qui se déplace à votre domicile, tandis que l’assistante maternelle garde votre enfant chez elle.

La nounou veillera également à optimiser au mieux l’éveil et le développement de votre enfant. Des sorties au parc ou autres peuvent être organisées.

Le salaire d’une nounou à domicile est assez important par rapport à une assistante maternelle car celui-ci doit être au minimum de 10,4€ bruts de l’heure. Ce minimum de rémunération est obligatoire peu importe qu’elle soit employée par la famille directement ou bien par une agence. À noter également que la CAF verse aussi le Complément du libre choix de Mode de Garde (CMG) aux familles qui ont recourt à une nounou. Cette aide peut varier de 88,68€ à 468,82€ par mois. Ce montant est déterminé selon les revenus du foyer, du nombre d’enfant à charge et de l’âge du plus jeune enfant à garder. Si la famille passe par une agence pour l’emploi, pour sa garde à domicile, le montant du CMG varie de 310,39€ à 857,26€ par mois.

La nounou, tout comme l’assistante maternelle s’adapte au mieux aux horaires des parents. Il est plus difficile de détailler l’amplitude horaire d’une nounou ou d’une assistante maternelle par rapport à une crèche car celles-ci sont indépendantes. Chaque nounou dispose de ses propres horaires.

La jeune fille / Le jeune homme au pair

La jeune fille ou le jeune homme au pair est tout d’abord, comme son nom l’indique, jeune. Elle a environ entre 18 et 30 ans maximum. Généralement de nationalité étrangère, elle loge chez vous et vous aides dans les tâches ménagères, la cuisine et surtout dans la garde de vos enfants. Elle s’occupe de votre enfant en échange du gîte, du couvert, d’une carte de transport, ainsi que d’une rémunération assez raisonnable qui est qualifiée en fait d’argent de poche. La jeune fille au pair compose son agenda avec vous en prenant compte de ses activités annexes, comme des cours de langue, des sorties… L’esprit de ce mode de garde est avant tout le fait de devenir la famille d’adoption de la jeune fille ou du jeune homme.

Les différents modes de garde : Conclusion

Chacun de ces modes de garde présentent ses avantages et ses inconvénients. Ils dépendent principalement de vos besoins en tant que famille ainsi que de votre situation financière.
À noter que la crèche collective est le mode de garde préféré des français et également le plus répandu.

Pin It on Pinterest

Share This