Améliorer la QVCT de son entreprise grâce à la place en crèche

D’après une étude réalisée en 2019, la Qualité de Vie au Travail (QVT) est clairement identifiée comme un facteur clé de productivité et de fidélisation. Elle devient ainsi un enjeu majeur et prioritaire pour plus de 90% des entreprises Françaises.
L’amélioration de la QVT implique à la fois des actions internes spécifiques (ergonomie, environnement de travail) et des actions externes (accompagnement psychologique des salariés et des managers).
L’accompagnement à la parentalité de vos salariés est l’un des piliers de ces actions.

 

QVT et QVCT : c’est quoi ?

Depuis mars 2022, la QVT (Qualité de Vie au Travail) est devenu la QVCT (Qualité de Vie et des Conditions de Travail) afin de mieux recentrer la notion de bien-être au travail sur son contenu et ses conditions.
La Qualité de Vie et des Conditions de Travail prend en compte les contraintes de pénibilité, les inégalités hommes/femmes ainsi que les déséquilibres de temps consacrés aux activités professionnelles. Elle inclut également l’impact de la vie professionnelle sur la vie personnelle des salariés. Une bonne qualité de vie au travail motive les collaborateurs, les fidélise et les engage dans la réussite de l’entreprise, créant ainsi un cercle vertueux. C’est pourquoi, la QVCT ne peut se limiter à des thématiques sociales, elle doit également être intégrée aux enjeux économiques de l’entreprise.

La QVT et la QVCT sont donc des désignations d’actions à mener afin de concilier l’amélioration des conditions de travail des salariés avec l’amélioration des performances de l’entreprise.

La parentalité, un des piliers de la QVT

Pendant longtemps, la parentalité en entreprise était un sujet « tabou ».
En 2008, alors que la parentalité est toujours loin d’être un sujet prioritaire, l’Observatoire de la parentalité en entreprise (OPE) a été lancé.
Historiquement, l’OPE a d’ailleurs participé à de nombreuses avancées législatives : l’autorisation d’absence rémunérées pour le père de l’enfant afin d’assister aux trois examens obligatoires de suivi de grossesse, le licenciement du père lors de la naissance de son enfant, le droit à la déconnexion…
L’OPE devient, en 2019, l’Observatoire de la Qualité de vie au Travail, afin de mieux s’inscrire dans sa nouvelle stratégie holistique d’équilibre des temps de vie et la parentalité 360° (puisque la QVT comprend également le hors-travail). Sa principale mission est donc de sensibiliser les entreprises face aux enjeux d’une approche globale de la QVCT, tout en les accompagnant vers la mise en place d’actions concrètes à travers le partage de bonnes pratiques.

Aujourd’hui, selon l’Observatoire QVT, 89% des salariés ont des responsabilités familiales. De plus, selon une enquête de l’INSEE, un tiers des parents de salariés déclarent que la parentalité a un impact significatif sur leur carrière.
En effet, pour les salariés-parents, la vie familiale a un impact beaucoup plus important sur leur vie professionnelle que pour les salariés sans enfants. Ils sont moins sereins, plus stressés et plus fatigués en raison d’une forte charge mentale, ce qui affecte leur productivité et donc la performance de l’entreprise.

Par ailleurs, la parentalité n’affecte pas de la même manière les hommes et les femmes. Dans la plupart des cas, ce sont les mères qui compensent le plus l’impact de la vie personnelle sur la vie professionnelle. D’ailleurs, les études ont confirmé que 84% des femmes pensent que la maternité est un frein à leur carrière.

Ainsi, de plus en plus d’entreprises doivent désormais s’interroger sur une nouvelle organisation du travail pour répondre à ces nouveaux enjeux de la parentalité. L’accompagnement de ses salariés dans leur parentalité devient donc un des enjeux majeurs des stratégies RH.

Créer un environnement propice pour que les collaborateurs puissent mieux concilier leur vie professionnelle et personnelle devient la base pour attirer et retenir les talents dans votre entreprise tout en améliorant votre performance économique !

La mise en place d’une politique favorable à la parentalité peut se faire sous différentes formes, comme par exemple :
– Étendre la possibilité de télétravail pour l’ensemble des collaborateurs ;
– Offrir des horaires et des temps de pauses plus flexibles, par exemple, une semaine de 4 jours ;
Proposer la réservation de place en crèche pour vos salariés-parents ainsi qu’un soutien à la parentalité.

Ce dernier point est l’un des moyens les plus efficaces pour rétablir l’équilibre entre vie personnelle et professionnelle de vos salariés.

 

Crèche Adorée, votre partenaire de taille pour améliorer votre QVT et QVCT

Avec notre réseau national de crèches et de micro-crèches, Crèche Adorée est un allié clé pour l’entreprise qui souhaite accompagner ses collaborateurs. En effet, notre principale mission est d’accompagner les entreprises dans le déploiement de leur politique parentalité via la réservation de places en crèche.

Grâce à notre offre sur mesure, nous vous accompagnons dans chaque étape de l’évolution de votre entreprise, quel que soit votre besoin et vos budgets.

Notre couverture nationale nous permet également de mettre à disposition de vos collaborateurs une crèche ou une micro-crèche dans le lieu de leur choix (domicile, travail, proche des grands-parents…).

Sans aucune orientation économique, nous œuvrons en priorité dans l’intérêt des enfants et des familles. Ainsi, avant de proposer une crèche partenaire à une famille, nous réalisons un audit approfondi de chaque structure (programmes éducatifs, pédagogiques et sociaux) afin de toujours garantir à vos salariés-parents la meilleure qualité d’accueil.

Réservation de place en crèche levier indispensable de QVCT

Devenir parent, pour vos collaborateurs, implique un changement important de leur mode de vie. C’est donc une phase transitoire importante dans la vie professionnelle de vos salariés. Et souvent, pendant cette période, leur préoccupation n°1 est la recherche de mode de garde.

80% de famille estime que la recherche d’un mode de garde est un véritable parcours du combattant.

Le mode de garde le plus populaire, notamment pour sa fiabilité, est la crèche privée. D’ailleurs, une étude d’Opinion Way, axée sur le bonheur au travail, confirme que la crèche est le troisième service le plus demandé en France.
La garde d’enfant est donc l’un des piliers de l’organisation de temps de vie pour vos collaborateurs.

Face à la pénurie des places en crèches, les employeurs ont donc un véritable rôle sociétal. Les entreprises, désireuses d’accompagner les parents de salariés, bénéficient d’une attribution prioritaire de place en crèche privée. D’après de nombreuses études, 50% des familles n’auraient pas trouvé de place en crèche sans l’aide de leur entreprise. Un parent serein est un collaborateur plus disponible dans l’exercice de ses missions professionnelles.

La réservation de place en crèche pour vos collaborateurs est une innovation sociale qui permet de répondre aux problématiques RH telles que : la fidélisation et l’attractivité des talents, l’amélioration de la productivité et la diminution de l’absentéisme. Ainsi, au-delà d’une solution « pratique » pour vos salariés-parents, c’est un véritable levier de performance économique et sociale.

Les entreprises qui réservent des places en crèches pour leurs salariés gagnent généralement 12 % de productivité.

Grâce à la proposition de place en crèche pour vos salariés, vous allez ainsi favoriser leur sérénité, disponibilité et efficacité pendant les heures de travail, tout en leur facilitant la reprise de leur activité professionnelle. Cet outil favorise également non seulement la diminution d’inégalité homme-femme, mais également les inégalités sociale (monoparentalité, handicap, aidant…).

Par ailleurs, l’Etat encourage les entreprises à réserver des places en crèche pour leur collaborateur. En effet, les entreprises bénéficient jusqu’à 75% de déduction fiscale notamment via le Crédit d’impôt famille (CIF) et la réduction d’impôt sur les sociétés (IS).

Pin It on Pinterest

Share This