Parentalité en entreprise

Pendant des années, la parentalité en entreprise était un véritable sujet « tabou ». Aujourd’hui, l’accompagnement de ses salariés dans leur parentalité devient un enjeu majeur des stratégies RH. D’après une étude réalisée par Hays France & Luxembourg, « 59% des répondants estiment que les dispositifs mis en place par leur entreprise en faveur de la parentalité sont insuffisants ». Ainsi, nous allons nous interroger sur les actions à mettre en place pour accompagner au mieux vos salariés-parents dans cette étape clé de leur vie.

 

La parentalité, quels enjeux ?

D’après le Comité National du Soutien à la Parentalité, « la parentalité désigne l’ensemble des façons d’être et de vivre le fait d’être parent […]. La relation adulte/enfant suppose un ensemble de fonctions, de droits et d’obligations (morales, matérielles, juridiques, éducatives, culturelles) exercés dans l’intérêt supérieur de l’enfant en vertu d’un lien prévu par le droit (autorité parentale). »

Or, de nos jours en France, selon l’observatoire de la QVT, nous comptons 89% des salariés qui ont des responsabilités familiales. La question de la parentalité se pose dès la naissance de l’enfant, jusqu’à l’âge adulte. De plus, selon une enquête de l’INSEE, 1/3 des salariés-parents déclarent que la parentalité a un impact important sur leur parcours professionnel.

En effet, pour vos salariés, devenir parents et concilier la vie de famille avec leur vie au travail, est souvent une source de stress non négligeable. En mettant en place des actions permettant de réduire ce stress, vous activez un fort levier de fidélisation, d’engagement et par conséquent de l’efficacité de vos collaborateurs. Prenons un exemple : vous investissez dans une formation pour votre collaborateur, mais ce dernier doit finalement quitter ses fonctions après la naissance de son enfant, puisqu’il n’a pas trouvé de solution de garde ou parce que ses horaires de travail ne sont plus compatibles. Cette situation peut être évitée avec des solutions simples pour réduire cette tension et maintenir la rentabilité de votre société. 

Ainsi, de plus en plus d’entreprises s’interrogent désormais sur une nouvelle organisation du travail pour répondre à ces nouveaux enjeux de parentalité. Créer un environnement favorable pour ses salariés, en leur permettant une meilleure conciliation de leur vie professionnelle avec leur vie personnelle, devient fondamental pour attirer et retenir les talents de votre entreprise, tout en améliorant vos performances économiques !   

La parentalité est donc une des thématiques majeures de la responsabilité sociétale de l’entreprise (RSE) ainsi que de la qualité de vie au travail (QVT).

Quelles actions mettre en place au sein de votre entreprise ?

Pendant la grossesse 

D’après l’article L1225-12 du Code du Travail, l’employeur a le devoir de protéger ses salariées enceintes des divers risques liés à leur travail.  Ainsi, vous pouvez permettre aux futures mamans de travailler assise, ou de télétravailler, afin de leur éviter une fatigue supplémentaire liée aux trajets domicile-bureau. Vous pouvez également leur proposer un aménagement de leurs horaires de travail ou de lors poste. Néanmoins, en aucun cas, ces aménagements doivent entraîner une réduction de salaire. 

Retour des congés maternité et paternité

Le retour de congé maternité est souvent une étape déstabilisante pour la mère de l’enfant. Après un long congé, il se peut que votre salariée se sente isolée ou en retard vis-à-vis de l’évolution de la société pendant son absence. Ainsi, à son retour un reonboarding devient essentiel. Concrètement, cela consiste à refaire un parcours d’intégration au retour de votre collaboratrice. Nous vous invitons à lire notre article sur les étapes clés d’un retour de congés maternité et les obligations de l’employeur du début de la grossesse jusqu’au retour au travail.

Quant au congé paternité, il a pour objectif de rééquilibrer les tâches parentales et domestiques entre les deux parents, tout en offrant des conditions plus favorables au développement des nouveau-nés. Depuis le 1er Juillet 2021, la durée du congé paternité est passée à 25 jours calendaires. Dans le cas de naissance multiple, la durée passe à 32 jours calendaires. Le salarié a la possibilité de bénéficier de son congé en plusieurs périodes. Une première période de quatre jours calendaires est obligatoire à compter du jour de naissance de l’enfant.

Aménagement du temps de travail

L’aménagement du temps de travail n’est pas seulement une idée d’action à mettre en place pour soulager vos salariées enceintes. La politique RSE de la parentalité doit aller beaucoup plus loin même après la reprise du travail. Vous pouvez donc permettre une meilleure flexibilité des horaires, en évitant les réunions tôt le matin ou tard le soir. La démocratisation du télétravail peut être également une solution d’aménagement du temps. Télétravailler peut simplifier le quotidien de vos salariés en réduisant considérablement son temps de transport, voire même lui permettre d’aller chercher occasionnellement ses enfants à l’école.

Tout le monde est gagnant : le salarié est moins stressé et donc plus productif ! 

Mise à disposition d’un guide

Toujours dans le but de mieux accompagner vos salariés-parents, vous pouvez mettre à disposition de vos salariés un guide pratique, qui rassemble toutes les informations importantes sur leurs droits, les démarches administratives à faire avant et après la naissance de l’enfant.

Certaines entreprises proposent également des séances de coaching en parentalité, sous forme de webinars ou ateliers. Ainsi, vos salariés vont recevoir des conseils d’experts de la parentalité pour leur permettre de mieux concilier leur vie de parents et leur vie professionnelle.

Crèche Adorée, votre allié de taille !

Afin de soulager ses salariés-parents, il existe une autre solution efficace pour les entreprises : la réservation de places en crèches pour vos salariés. Pour vos salariés, disposer d’une place en crèche est un facteur important de fidélisation et une garantie d’une reprise de poste en toute sérénité.

Grâce à son réseau national de crèches et de micro-crèches, Crèche Adorée peut donc s’avérer être un allié de taille pour les entreprises. En effet, notre principale mission est d’accompagner les entreprises dans le déploiement de leur politique de parentalité via la réservation de places en crèches.

Notre couverture nationale nous permet de proposer à vos salariés une crèche ou une micro-crèche dans la localisation de leur choix (domicile, travail, proche des grands-parents…).

Nous œuvrons avant tout dans l’intérêt des enfants et des familles ! Ainsi, la sélection de nos crèches partenaires passe par la réalisation d’un audit complet auprès de chaque structure (projets éducatif, pédagogique et social) pour garantir à vos salariés la meilleure qualité d’accueil possible.

Tout est prévu : même en cas de déménagement ou de mutation professionnelle, Crèche Adorée s’occupe d’organiser un transfert de crèche.

Avec Crèche Adorée, rien de plus simple que réserver une place en crèche ! Vous voulez en savoir plus ? Remplissez le formulaire de contact ci-dessous et nos experts reviendront vers vous dans un délai de 24 heure ouvré !

Pin It on Pinterest

Share This