Voyager sereinement avec bébé

A l’arrivée de l’enfant, votre vie a certainement beaucoup changé. Néanmoins, l’envie de partir en vacances reste bien présente ? Vous vous interrogez si c’est vraiment une bonne idée de partir avec votre bébé ? Et oui, c’est même une excellente idée ! Vous allez vivre une aventure inoubliable en famille. Dans cet article, on vous propose de faire un point sur comment se préparer et surtout comment en profiter !

A partir de quel âge voyager avec un bébé

Dans les faits, un enfant peut voyager dès le 7ème jour après la naissance, sauf contre-indication médicale. Il s’adapte à tout, à partir du moment où ses parents sont à ses côtés pour répondre à ses besoins primaires (manger, dormir…). Les plus audacieux partent même en roadtrip avec leur nourrisson ! Cela demande, néanmoins, une organisation extrêmement rigoureuse.

Néanmoins, les premières semaines sont assez bouleversantes pour le quotidien des parents. C’est donc vous, parents, qui devez être prêts avant tout. Si vous n’êtes pas certains que ce soit le bon moment, attendez quelques mois avant d’organiser vos prochaines vacances.

Il est préférable d’attendre que l’enfant fasse ses nuits avant de vous lancer dans vos premières vacances en famille.

Pour les bébés de 0 à 3 mois, nous vous préconisons un séjour de courte durée et surtout en France. Il sera ainsi plus facile de trouver un pédiatre en cas de problème.

Dans tous les cas, il est très important de respecter le rythme de votre enfant avec ses périodes de repos.

 

Les bénéfices d’un voyage avec vous pour votre enfant

Voyager avec votre enfant, même en bas âge, c’est lui ouvrir une fenêtre sur le monde et sa beauté. Certains vont vous dire : « Mais cela ne rime à rien, il ne va pas s’en souvenir ». Et lui lire des histoires, comme le recommandent beaucoup de spécialistes, ne sert donc à rien vu qu’il ne va s’en souvenir ? Détrompez-vous ! En voyageant avec vous, il va découvrir de nouvelles couleurs, odeurs, goûts, rien de mieux pour son développement ! Vous allez ainsi nourrir leur soif de découvertes et de curiosités.

 

Quelle destination choisir avec un bébé ?

Avant de choisir votre lieu de vacances, il est important de se poser les bonnes questions. La destination va forcément dépendre de votre propre expérience ainsi que de l’âge de votre enfant. Si vous êtes un randonneur aguerri ou plutôt adeptes du « all-inclusive », l’expérience ne sera pas la même.

Quant à l’âge, la durée de votre voyage ne sera peut-être pas la même si votre petit bout à un mois ou un an. Pour un premier voyage, il est préférable de ne pas fixer la barre trop haute et de rester dans votre zone de confort, en vérifiant bien la présence de structures médicales à proximité de votre destination.

Globalement, si vous voyagez avec votre bébé, il est judicieux d’oublier un certain temps les destinations suivantes :

  • Avant 18 mois, les destinations au-delà de 1500-1800m d’altitude,
  • Les destinations avec un climat compliqué (trop humide, trop chaud ou trop froid),
  • Les destinations qui impliquent un décalage horaire trop important,
  • Les destinations aux risques sanitaires et avec une situation politique instable.

Nous vous recommandons de vous renseigner auprès du site du Ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

 

La liste des éléments indispensable pour des vacances réussies avec bébé

Le départ en vacances est souvent une période stressante. On a toujours peur d’oublier quelque chose. Si vous souhaitez en profiter le plus possible, tout est dans l’organisation !

Avant tout, il est important de préparer les papiers d’identité de votre enfant. Lorsque vous prévoyez de rester en Europe, le livret de famille et la pièce d’identité suffisent. En dehors de l’Europe, votre enfant doit impérativement posséder un passeport. Pensez également à « l’assurance rapatriement » pour les voyages en dehors de l’Europe et à la « carte Européenne d’assurance maladie » si vous voyagez en Europe (demande possible via votre espace AMELI).

Au niveau du transport et des accessoires de puériculture, il faut principalement penser à :

  • Un landau, une poussette (ou équivalent en fonction de l’âge de votre enfant),
  • Un porte-bébé (ou équivalent en fonction de vos préférences),
  • Un lit parapluie,
  • Un chauffe biberon (si votre enfant est habitué au lait chaud).

De nombreux lieux de location de vacances proposent du matériel de puériculture, n’hésitez pas à vous renseigner avant de préparer votre voyage.  

Nous vous proposons une check-list pour les autres indispensables à ne pas oublier :

  • Crème solaire avec « écran total », indice maximal,
  • Chapeaux ou casquettes,
  • Vêtements anti-UV pour la plage,
  • Lunettes de soleil,
  • Couche adaptée à la baignade,
  • Répulsif adaptée aux bébés,
  • Brassards ou une bouée adaptée à l’âge de votre enfant,
  • Jouet pour le trajet ou la plage.

Afin d’éviter de devoir faire la lessive régulièrement, prévoyez assez de vêtements, sans pour autant sortir toute sa garde de robe.

Autre indispensable à ne pas oublier : le carnet de santé, la trousse de secours avec tout le nécessaire (thermomètre, dolipranes, pansements, désinfectant, du répulsif spécial bébé…).

 

Organisation des trajets de vacances avec bébé

Lorsque vous prévoyez de faire votre trajet en voiture avec votre bébé, il est préférable de partir sur les heures des siestes. Les enfants dorment (en général) très bien pendant les trajets en voiture. Petite astuce, prévoyez un CD avec des comptines pour la distraction pendant les moments d’éveil.

L’avantage des trajets en avion, c’est que ce mode de transport permet de ne pas subir les nombreuses heures de voiture. Néanmoins, son plus grand inconvénient est l’impossibilité d’apporter autant d’affaires que vous souhaitez. Selon les compagnies aériennes, vous pouvez emporter un ou deux équipements gratuitement en plus des bagages en soute (landau, siège auto, poussettes…).

Quant au trajet en train, cette solution semble la plus confortable pour vos trajets en famille.  Aujourd’hui, tous les TGV proposent les « espaces nursery », équipés d’une table à langer et de chauffe-biberon. Attention juste à la climatisation, il est préférable de choisir un siège côté couloir ! Le seul inconvénient, c’est que les bagages ne sont pas pris en charge contrairement à l’avion. Cela demande donc un peu d’organisation surtout lorsque vous devez louer une voiture à votre arrivée.

 

Garde d’enfant durant les vacances

Impossible de laisser votre enfant seul à la maison pendant les siestes… et surtout de trouver des moments à deux. L’une des solutions est de partir dans la famille, pas besoin de trouver de baby-sitters ! Certains clubs qui proposent une prise en charge de votre enfant à compter de 3 mois, ce qui vous permettra de libérer quelques heures dans l’après-midi, afin de profiter de se retrouver en amoureux.

 

Le Soleil et les bébés : les bons gestes à avoir

Le soleil est autant bénéfique que néfaste pour notre santé en cas d’abus. Il faut donc faire très attention aux coups de soleil, pour les petits comme pour les grands ! L’exposition au soleil des enfants de moins de 6 mois n’est pas recommandée. Avant cet âge, l’application d’une crème solaire « écran total ». Pour les enfants de plus de 6 mois, pensez à la crèche solaire (indice maximal), casquette, lunette de soleil et tee-shirt. Que ce soit pour les petits ou pour les grands, nous vous recommandons d’éviter l’exposition entre 12h et 16h.

Quelle que soit votre destination et le mode de transport, afin d’éviter la déshydratation, proposez le plus souvent possible de l’eau à votre enfant.

 

Pensez à prévenir votre crèche en cas de vacances

Dans la totalité des crèches et certaines micro-crèches, il vous sera possible, si vous avertissez les équipes en amont, de ne pas payer la crèche durant vos congés.

 

Trouver une place en crèche avant votre départ en vacances

Lorsque vous n’avez pas encore trouvé de mode de garde pour la rentrée, il est difficile de pleinement profiter de ses vacances. Cette préoccupation vous occupe sans cesse l’esprit ?

Partir sereinement en vacances, c’est aussi avoir trouver une crèche pour la rentrée.

Pas de panique, Crèche Adorée est là pour vous ! Il suffit de remplir le formulaire d’inscription en crèche et nous vous accompagnons dans la recherche de place en crèche. Grâce à notre réseau national de crèches et micro-crèches privées, nous ferons notre possible pour vous dénicher une place dans la crèche de vos rêves.

Pin It on Pinterest

Share This