F.a.q.

Quel impact ont les frais de garde en crèche ou en micro-crèche sur les impôts ?

Quel que soit le type de structure (publique, privée ou associative), chaque famille bénéficie d’un crédit d’impôt pour les frais liés à la garde en crèche.

Vous pouvez donc bénéficier d’un remboursement, sous forme de crédit d’impôt à hauteur de 50% de 2 300€ maximum, par an et par enfant. Concrètement, ce remboursement peut aller jusqu’à 1150€, soit une économie d’environ de 2 mois d’accueil en crèche (pour une garde à temps plein).

Afin de bénéficier du crédit d’impôt, il faut simplement mentionner la somme totale dépensée sur l’année de déclaration, case 7GA. Attention, vous devez déduire les frais de nourriture et l’aide de la CAF perçu dans le cadre du complément de libre choix du mode de garde (CMG).

Avec la mise en place du prélèvement à la source, le remboursement se fait deux fois par an. Un acompte de 60% est versé au mois de janvier. Les 40% restants seront restitués en août.

Enfant dans une des crèches du réseau crèche adorée

Pin It on Pinterest